Multimodal : le blog d'Alain Caraco

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 15 novembre 2018

L'étalemenent urbain en dessin animé

Une petite vidéo québecoise de 16 minutes qui explique l'interaction entre les choix d'urbanisme, le développement de l'automobile et ses inconvénients et les pistes pour en sortir.

lundi 23 juillet 2018

Trolleybus, le retour ?

Image sur le site d'Iveco

Saint-Etienne Métropole vient de lancer le 17 juillet 2018 un appel d'offre avec une tranche ferme de 22 trolleybus standards équipés de batteries chargeables en exploitation (IMC : In-Motion Charging), véhicules totalement électriques pouvant s'affranchir temporairement de leur alimentation normale par ligne aérienne de contact bi-filaire. Trois trolleybus supplémentaires sont en option. Cette première commande importante depuis bientôt 10 ans annonce-t-elle le retour du trolleybus en France ?

Lire la suite...

dimanche 17 juin 2018

Conversation d'un jour de grève

La scène a lieu dans un des rares cars, plein à 100 %, remplaçant les nombreux trains TER, un jour de grève. Une conversation s'engage avec une dame, retraitée.

Elle : A quelle heure ce car arrive à Lyon ?

Moi : A 13 heures.

Elle : Il met 1h30 ? C'est beaucoup plus long qu'en train.

Moi : Les trains mettent 1h26, quand ils sont à l'heure.

Elle : Ca dépend des trains. Si ont choisit ceux sans arrêts intermédiaires, ça va beaucoup plus vite.

Moi : Tous les trains de la ligne ont des arrêts intermédiaires et mettent 1h26 depuis plusieurs années. Il doit juste y avoir un TGV par jour qui va un peu plus vite, mais pas forcément à des horaires commodes.

Elle : Ah bon ? C'est vrai que je n'ai pas pris le train sur cette ligne depuis longtemps. Mais j'étais obligée de la prendre aujourd'hui, parce que j'avais un avoir valable six mois, jusqu'à aujourd'hui inclus.

Moi : Et vous avez quelque chose à faire à Lyon ?

Elle : On va bien trouver. Je ferai les magasins. Et au retour, je rentrerai avec un des rares trains de l'après-midi. Il y a une correspondance en 8 minutes à Aix-les-Bains. Je ne voulais pas perdre mon avoir. Et en plus, mon avoir est supérieur de quelques euros au prix du billet et il ne m'ont même pas rendu la monnaie. C'est quand même notre argent.

Moi : Vous aviez six mois pour utiliser votre avoir. Vous auriez peut-être pu voyager dans de bien meilleures conditions en évitant un jour de grève.

Elle : Je voyage quand je veux et en plus, je n'avais pas le temps avant. J'étais obligé de voyager aujourd'hui, sinon, je perdais mon avoir. Mon fils travaille à la SNCF. Je l'ai engueulé au téléphone ce matin. Il m'a dit qu'il y était pour rien. Moi, j'étais fonctionnaire pendant 20 ans, mais on n'avait pas le droit de grève. Enfin, on l'avait mais on ne faisait pas grève. Enfin si, une heure ou deux de temps en temps. Aucune société privée se comporterait comme ça. Vivement la privatisation !

Puis elle s'est endormie et j'ai posé mon ordinateur sur une minuscule tablette face à un siège étroit pour garder le souvenir de ce dialogue édifiant pour servir à l'étude des mentalités.

jeudi 31 mai 2018

Dijon : sans ticket et sans contact

Tram de Dijon à la station Erasme, sur le campus

Depuis mars 2018, le réseau de Dijon propose de payer son trajet par carte bancaire sans contact, directement dans le tram. Aucun ticket n'est émis : il suffit de présenter sa carte bancaire en cas de contrôle. Le voyage est facturé au prix du ticket à l'unité (1,30€). Quel que soit le nombre de voyages effectués dans la journée, le débit est plafonné au prix du ticket 24 heures (3,90€). Ce mode de paiement est particulièrement destiné aux personnes de passage, qui n'ont ainsi pas besoin de faire la queue au distributeur ni de choisir entre un ou plusieurs tickets à l'unité ou un ticket 24 heures.

Multimodal a souvent écrit sur l'obstacle que constitue l'acquisition d'un titre de transport avant de monter à bord pour les usagers occasionnels. C'est un point faible par rapport à l'automobile, avec laquelle on roule d'abord et on paie après le parking ou l'autoroute. Saluons donc cette initiative, qui n'a pas vocation à remplacer les abonnements et les carte rechargeables, mais qui la complète utilement.

Plus de détails sur le site de Divia.

Paiement par CB à Dijon

Paiement par CB à Dijon

samedi 16 décembre 2017

Visa propose une solution multimodale de paiement sans contact

Un des obstacles à l'utilisation des transports en commun est la complexité du paiement. Chaque réseau a son système tarifaire et il faut acheter le bon billet avant de monter à bord. Tout le contraire de la voiture, où on paie le parking et l'autoroute après les avoir utilisés et où les badges de télépéage sont reconnus sur tous les réseaux. Visa propose sa solution.

samedi 9 décembre 2017

La cadencement des TER Rhône-Alpes a 10 ans

Une rame automotrice TER type AGC

Un anniversaire passé inaperçu : les 10 ans du cadencement des TER Rhône-Alpes, le 9 décembre 2007.

Cette date a représenté un saut quantitatif (+15% d'offre) et qualitatif (des horaires réguliers et mémorisables). Par exemple, sur la relation Chambéry - Lyon, le cadencement a permis de passer d'horaires irréguliers, avec des trous atteignant parfois trois heures, à un horaire régulier avec un train toutes les heures, de 6 à 21 heures, en 1h15.

Et cela ne devrait être qu'un début. Le Schéma régional de services de transport prévoyait une montée en puissance progressive, avec à l'horizon 2030, une fréquence renforcée et un service jusqu'à minuit sur la plupart des lignes. Sur les principales lignes, un réseau de TER-GV était également envisagé, avec des temps de parcours très concurrentiels face à la voiture.

Dix ans après, l'offre a stagné et les temps de parcours se sont souvent dégradés. Le temps de trajet sur Chambéry - Lyon est passé de 1h15 à 1h26. Quant aux grandes ambitions, elles semblent avoir été oubliées. Elle conservent pourtant toute leur pertinence et gagneraient à être remises sur le métier.

Un souvenir d'un trajet Chambéry - Lyon le 9 décembre 2007, premier jour du cadencement.

 

dimanche 3 décembre 2017

Est-ce une bonne chose de rendre les transports gratuits ?

Une petite vidéo sur le site du Monde.

samedi 25 novembre 2017

In-motion charge

Image sur le site d'Iveco

Les bus électriques à batteries, malgré les progrès des dernières années, posent d'importants problèmes de rechargement, de coût, d'autonomie, de poids, d'encombrement et de durée de vie des batteries. C'est pourquoi, malgré la demande du public, les réseaux de transport français rechignent à s'en équiper.

Bonne nouvelle : il existe maintenant une solution fiable pour les bus électriques.

Lire la suite...

vendredi 14 avril 2017

Travailler sans le permis de conduire, c’est possible !

L'Agence Ecomobilité Savoie Mont-Blanc présente cette petite vidéo réalisée en partenariat réalisée la DIRECCTE Auvergne-Rhône-Alpes. Des employeurs y expliquent qu'ils veulent des travailleurs motivés, compétents et ponctuels, mais pas forcément automobilistes !

mercredi 22 février 2017

Covoiturage événementiel

le covoiturage est une pratique ancienne

On connaît tous le covoiturage longue distance, essentiellement illustré en France par BlaBlaCar. En revanche, le covoiturage événementiel est encore peu développé. Il répond pourtant à un besoin mal satisfait pour l'instant, :

  • professionnel (réunions, formations, congrès, colloques...)
  • familial (mariages, anniversaires, funérailles...)
  • public (associations, syndicats, partis...)
  • loisirs (manifestations sportives, spectacles, festivals...)

Multimodal se propose de présenter la problématique et quelques solutions.

Lire la suite...

dimanche 27 novembre 2016

Chambéry - La Féclaz : une desserte hivernale paradoxale

L'arrêt des bus à la Féclaz (2011)

Depuis l'hiver dernier, la ligne Chambéry - La Féclaz est organisée par Chambéry Métropole et fait partie du réseau STAC. Cet hiver, elle fonctionnera du 17 décembre 2016 au 26 mars 2017, au départ de la gare routière de Chambéry, avec un arrêt au parc relais de la Trousse (correspondance ligne B).

  • offre toujours aussi maigre : 2 AR par jour tous les jours, 1 AR de plus le samedi, 1 aller et 2 retours de plus du 17 décembre au 02 janvier et du 18 février au 05 mars
  • tarifs toujours aussi chers : AR à 13,60€ jusqu'à 26 ans,  14,40€ ensuite

Bien que cela ne fasse l'objet d'aucune publicité particulière, La Féclaz est aussi desservie depuis le 29 août 2016 par la ligne 52 du réseau STAC.

Lire la suite...

samedi 19 novembre 2016

Chambéry bat Aix-les-Bains 89 à 20

Il ne s'agit ni de basket, ni de hand, ni de foot. Simplement du nombre de bus passant chaque jour de semaine à l'arrêt "Université Bourget" sur la ligne A du STAC et la ligne 1 d'Ondéa. Dit autrement, entre 7 et 19 heures, il passe au moins 6 bus STAC par heure, contre seulement 1 ou 2 bus Ondea. A quand un vrai réseau unifié pour les agglomérations voisines de Chambéry et d'Aix-les-Bains ?

Horaires STAC à l'arrêt Université Bourget

Horaires Ondea à l'arrêt Université Bourget

dimanche 12 juin 2016

Les lignes de l'été 2016

car décoré ligne nature

Cet été, les deux lignes estivales au départ de Chambéry et d'Aix-les-Bains reprennent du service, sur une période plus réduite que les années précédentes, mais avec des prix en hausse ! C'est un dépannage pour ceux qui n'ont pas de voiture, mais pas une alternative pour ceux qui en ont une.

Lire la suite...

dimanche 24 avril 2016

L'Atelier du tram

Tramway de Besançon, sur le Pont Battant. Au premier plan, la statue de Jouffroy d'Abbans (septembre 2015)

L'Atelier du tram est une association regroupant élus et cadres territoriaux, bureaux d'étude, constructeurs de matériel roulant et d'infrastructures et exploitants de réseaux.

Présidé par Roland Ries, maire de Strasbourg, l'Atelier du tram a été fondé après les élections municipales de 2014, avec pour objectif d'ouvrir de nouvelles perspectives au tramway en France, notamment dans les agglomérations de taille moyenne.

Lire la suite...

dimanche 13 mars 2016

Mieux que le PARK(ing) DAY : épisode 7

Le nouveau coeur du campus de Jacob-Bellecombette, mars 2016

A l'automne 2015, un "coeur de campus" a été construit sur l'ancien parking central du campus de Jacob-Bellecombette, près de Chambéry. Il s'agit d'une terrasse, partiellement couverte par un préau, et équipé de gradins. On appréciera (ou pas) les couleurs de la couverture translucide du préau, qui, par beau temps, se reflètent sur le sol de la terrasse.

Lire la suite...

samedi 13 février 2016

Chambéry - La Féclaz : erratum

Le STAC a publié une nouvelle version de la fiche horaires Chambéry - La Féclaz.

Les départs de Chambéry à 10h45 et de la Féclaz à 13h30 et 17h circulent du samedi 06/02/2016 au dimanche 06/03/2016, et non du 13/02/2016 au 27/03/2016 comme mentionné initialement .

dimanche 3 janvier 2016

Chambéry - La Féclaz : même (faible) service de bus que l'année dernière

L'arrêt des bus à la Féclaz (2011)

Les vacances de Noël s'achèvent et la neige arrive enfin sur le plateau du Revard. La ligne de bus Chambéry - La Féclaz fonctionne cette année comme l'année dernière :

  • elle est organisée par Chambéry Métropole et relève du réseau STAC, mais n'y est pas intégrée (tarifs, information)
  • les tarifs sont prohibitifs (13,80 € jusqu'à 26 ans, 14,40 € ensuite)
  • fonctionne de 19 décembre 2015 au 27 mars 2016
  • 2 AR par jour tous les jours, 1 de plus le samedi, 1 aller et 2 retours de plus du 19 décembre au 3 janvier et du 13 février au 27 mars

La ligne de bus Aix-les-Bains - Le Revard - La Féclaz, qui pour cette année encore relève de la compétence du département, fonctionne également comme l'année dernière.

En l'absence d'une vraie prise en charge coordonnée de ces liaisons touristiques de proximité par les agglomérations de Chambéry et d'Aix-les-Bains, on se reportera donc à l'historique du dossier...

samedi 12 décembre 2015

Wizway : vers un mode de paiement porte à porte pour les transports en commun ?

Un des obstacles à l'utilisation des transports en commun est la complexité du paiement. Chaque réseau a son système tarifaire et il faut acheter le bon billet avant de monter à bord. Tout le contraire de la voiture, où on paie le parking et l'autoroute après les avoir utilisés et où les cartes d'abonnement sont reconnues sur tous les réseaux. La vidéo de Wizway montre ce que pourrait être un système de paiement intégré pour les transports en commun. A suivre. A noter qu'un service comparable existe déjà en Allemagne depuis quelques années.

jeudi 3 décembre 2015

Véhicule sans conducteur : vers la grande convergence ?

Plusieurs industriels travaillent actuellement sur le véhicule sans chauffeur. Le problème semble aujourd'hui plus juridique (qui est responsable en cas d'accident ?) que technique (les essais effectués en circulation sont concluants). La pression conjointe de l'offre et de la demande devrait permettre de de lever ce problème, à plus ou moins brève échéance. On pourrait alors s'attendre à une révolution de la mobilité en zone peu dense, celle dans laquelle il est impossible de faire fonctionner des transports en commun efficaces.

Lire la suite...

mardi 24 novembre 2015

TAG&Pass

Tag & Pass : écran de validation    Tag & Pass : titre expiré    Tag & Pass : suivi des consommations

J'ai essayé récemment le système de paiement TAG&Pass, proposé par le réseau urbain de Grenoble.

J'ai pu créer mon compte en ligne en quelques minutes. Ensuite, il suffit de présenter son smartphone à la borne de validation lorsqu'on veut prendre le bus ou le tram. Deux modes de validation sont proposés, par NFC ou par lecture d'un QRcode. Je ne suis pas arrivé à faire fonctionner le NFC. En revanche, le QRcode a été scanné sans perte de temps. Une fois la validation effectuée, une horloge s'affiche à l'écran, décomptant en temps réel la durée de validité du titre de transport. Si on scanne un nouveau QRcode pendant la période de validité, le système comprend qu'il s'agit d'une correspondance. Les trajets sont prélevés en fin de mois, au tarif ticket en carnet, avec un plafonnement au prix de l'abonnement mensuel plus 10%. Petite vidéo explicative ici.

TAG&Pass est une excellente initiative pour facilier l'accès des usagers occasionnels aux transports en commun. A quand une application du même type valable sur tous les réseaux de transports urbains, à l'instar des badges de télépéage qui sont valables sur tous les réseaux d'autoroutes ?

- page 1 de 40